top of page

Bañado la Estrella, merveille naturelle d’Argentine

Cette zone humide ou marais abrite la faune la plus surprenante du pays est constitue un must pour se mettre au vert.



Bañado la Estrella est la deuxième plus grande zone humide d’Argentine et la province qui l’accueille n’est autre que Formosa. Elle offre de l’air pur pour se remplir les poumons. C’est la nature à son meilleur et un aller simple au cœur de la région du Gran Chaco.


Avec plus de 400’000 hectares, Bañado la Estrella est une destination incontournable pour les visites de la nature, qui enrichit l’expérience des voyageurs et les immerge dans un environnement peint en vert, rouge, jaune et bleu clair.


La plupart de l’année, elle est inondée par les débordements de la rivière Pilcomayo, ce qui ajoute un charme singulier qu’il est préférable d’expérimenter directement en naviguant sur ses eaux et en découvrant le dégradé de couleurs qu’elle offre. Le climat subtropical est marqué par son emplacement, traversant ce que l’on appelle le Tropique du Capricorne.

Le potentiel paysager de ce joyau de Formosa est reconnu, puisque le 7 mai 2019, il a été choisi comme l’une des sept merveilles naturelles de l’Argentine. Parmi les raisons de cette nomination, on mentionnera d’abord la faune et la flore. Ce site est un véritable sanctuaire sauvage. La pluralité des animaux et des plantes qui ont trouvé leur habitat à Bañado est infinie.

On y trouve plus de 500 espèces d’oiseaux différentes, dont le jabiru, le matico -un oiseau aux couleurs vives très photogénique-, le ñacurutu, le jacana, l’urutau, les hérons pourpre et blanc et les spatules rosées. Bien sûr, les poissons, les boas curiyú, les yacarés, les loutres de rivière, les capybaras, les vizcachas, les fourmiliers et les aguarás guazú ne sont pas en reste.


En ce qui concerne la végétation, l’image des camalotes, algues et nénuphars flottant sur l’eau est très caractéristique. En outre, les palmiers caranday sont les protagonistes et d’autres arbres qui défilent sous leur canopée sont le caroubier, le vinal, le quebracho blanc et rouge et le palo santo.


Mais le paysage est également idéal pour les couchers de soleil qui sont de véritables cartes postales. La nature inspire également un sentiment de paix et de calme. L’endroit n’est pas déserté par l’humain puisque Fortin La Soledad abrite 370 personnes. Un site rural qui se trouve à 65 kilomètres de Las Lomitas, principal point d’accès à Bañado.


La visite pourra être l’occasion d’effectuer des safaris photographiques. Les sujets sont multiples, des champignons sur l’eau aux textures des mousses et des lianes, en passant par les nuances des plumes des oiseaux qui survolent la région. La combinaison de la nature, les détails, les couleurs, les reflets, les animaux et la végétation sont un véritable banquet pour les photographes.


La découverte de la région par la navigation en canoës est aussi un point fort. Les canoës classiques, aux pagaies plus longues, se frayent un chemin parmi les algues et les troncs et offrent une balade de rêve. En traversant des arbres immergés et des plantes flottantes, la visite de Bañado la Estrella en canoë permet d’apprécier directement les merveilles de ses eaux, de faire des rencontres rapprochées avec les animaux aquatiques et de contempler le vol des oiseaux, grands et petits, tout autour.


Enfin la visite de la communauté de Campo del Cielo, une petite communauté indigène de l’ethnie Pilagá est unique. Celle-ci vit à 35 kilomètres de Las Lomitas et conserve d’anciennes coutumes qu’elle continue d’appliquer dans sa vie quotidienne. Leur langue maternelle est le pilagá et ils se consacrent principalement à la fabrication d’objets artisanaux en fibres végétales, carandillo, chaguar et bois.

@Travel Inside

0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating